Le point sur le Kenya : Intensification des secours contre la faim – des vivres et des médicaments pour 73 000 personnes
Rome, 21/10/11

Comme les distributions de vivres se poursuivent dans la région de Marsabit, au nord du Kenya, Malteser International élargit à présent ses activités de secours ailleurs dans ce pays et vient en aide à 30 000 autres résidents de la région avoisinante d’Isiolo. Les villageois recevront des vivres et des médicaments de base pour une période d’au moins quatre mois. Grâce à ces mesures additionnelles, l’aide de Malteser International rejoint désormais un total de 73 000 personnes.

Environ 5,000 habitants d’Isiolo ayant des besoins particuliers, notamment des enfants, des femmes enceintes, des mères allaitantes et des personnes âgées et malades, obtiennent chacun une ration mensuelle de 5,6 kg d’Unimix, farine enrichie de vitamines et de nutriants, et 560 ml d’huile à friture. Malteser International fournit également aux membres de leurs familles – 25 000 autres personnes – des rations mensuelles de 3 kg de maïs, 1,5 kg de haricots, 400 ml d’huile à friture et 60 g de sel. « Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons garantir que les personnes les plus démunies en auront vraiment suffisamment pour se nourrir », déclare Ute Kirch, coordonnatrice des secours d’urgence de Malteser International. « Dans la région, la coutume veut que l’on répartisse les vivres entres les membres de la famille de la maison. »
 

En outre, des travailleurs de la santé communautaire parcourent les villages et enseignent à quelque 480 mères à s’occuper adéquatement des enfants malnutris; ils leur montrent à réduire la malnutrition, malgré le peu de vivres disponibles, et à éviter ainsi les maladies associées à la malnutrition. Les centres de soins de santé de la région recevront des médicaments visant à traiter la diarrhée et les infections par ver ou les infections bactériennes. Mille familles obtiendront aussi des moustiquaires.

« Quoique la famine ait frappé durement Isiolo, la région a reçu très peu d’aide jusqu’ici », déclare Mme Kirch. Selon des estimations du gouvernement du Kenya en juillet, environ 38 % des enfants d’Isiolo présentaient de graves risques de malnutrition. Le Programme alimentaire mondial approvisionnera les enfants de la région ayant moins de trois ans en vivres de base supplémentaires au cours des prochains mois. « Cependant, bon nombre d’enfants de plus de trois ans sont déjà malnutris ou très affamés, tout comme les habitants âgés et malades.  Eux aussi ont besoin d’aide avant de tomber gravement malades », ajoute Mme Kirch.

Malteser International envisage une intervention à long terme dans la région afin de promouvoir des habitudes de subsistance durables et de préparer la population locale à affronter de futures famines en les rendant mieux aptes à subvenir à leurs propres besoins. « La prochaine courte saison des pluies devrait survenir vers la fin d’octobre, mais, cela ne suffira pas », souligne Mme Kirch, « Il faudra encore bien des mois, voire des années, avant que les gens et les animaux se remettent de la famine. »

Les généreux dons que l’Association canadienne a reçus jusqu’ici ont servi directement aux initiatives de Malteser.