Le pèlerinage annuel de l’Ordre de Malte à Lourdes renforce l’obligation des catholiques de servir nos Seigneurs les malades
Le 52e pèlerinage international annuel de l’Ordre de Malte à Lourdes aura lieu du 30 avril au 4 mai 2010. Trente-cinq membres de l’Association canadienne de l’Ordre souverain militaire et hospitalier de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte (l’Ordre de Malte) se joindront aux plus de 6 000 membres, malades et bénévoles de l’Ordre de 35 pays qui y assistent chaque année.
Depuis 152 ans, des pèlerins de partout dans le monde se rendent à Lourdes pour obtenir la guérison, la purification et les grâces de Dieu. Tout a débuté le 11 février 1858, lorsque Notre-Dame est apparue à une jeune bergère de 14 ans, Bernadette Soubirous, alors qu’elle cueillait du bois de chauffage près de la célèbre grotte. Notre-Dame est apparue à sainte Bernadette à 18 reprises sur une période de cinq mois, avec un message de pénitence, de conversion et de guérison. Bernadette est décédée en 1879 et a été béatifiée en 1925, puis canonisée en 1933 par le Pape Pie XI. Le Pape Jean-Paul II a rendu visite à Lourdes en août 2004 et il a fait de la piété mariale un élément essentiel de son règne. Lourdes est devenu l’un des sanctuaires religieux le plus achalandés au monde; le pèlerinage annuel de l’Ordre de Malte à Lourdes constitue le plus fort contingent international chaque année. Les pèlerins y viennent de partout dans le monde pour chercher paix et réconfort dans un lieu où les malades sont entourés d’amour et de soins. Pour les chevaliers et les dames de l’Ordre de Malte, le pèlerinage à Lourdes leur rappelle leur obligation de service à nos Seigneurs les malades et l’engagement qu’ils ont pris à cet égard, l’une des plus grandes œuvres de l’Ordre. Le rôle de pèlerin et la prise en charge de ceux et celles qui entreprennent un pèlerinage chrétien sont cruciaux pour l’éthos de l’Ordre depuis ses tout débuts, et c’est là pour les membres un lien direct avec le fondement de notre institution presque millénaire. Chaque association nationale de l’Ordre de Malte amène un grand nombre de pèlerins malades à Lourdes. L’Ordre de Malte organise un programme extensif d’activités spirituelles et de visites aux lieux saints, tout en offrant des soins continus aux malades et un répit à leurs aidants naturels. De nombreux malades et leurs aidants naturels sont hébergés dans un lieu semblable à une aile d’hôpital et d’autres, dans des chambres d’hôtel. Les malades obtiennent la quantité de soins que nécessite leur état individuel, notamment, le cas échéant, pour se lever, se doucher, se raser, s’habiller et se nourrir; le nettoyage dans l’aile et la salle à manger; ou les préparatifs pour le coucher. Il y a aussi la messe quotidienne, les stations de la croix, le chapelet, des excursions de certains sites importants, les bains et la grotte, tout en veillant à ce que les malades soient bien entourés de soins. « C’est une semaine qui renforce la foi, l’espoir, la spiritualité et l’humilité. Une véritable leçon d’humilité. Il fait chaud au cœur de voir des gens de tous les milieux, PDG, entrepreneurs, professionnels, non-membres, qui portent tous le même uniforme et partagent le même but et le même devoir de diligence. Pour moi, cela en dit long sur le caractère personnel de ceux et celles qui font le périple chaque année et travaillent inlassablement, par altruisme. Le message de Notre-Dame est bien vivant et florissant, et l’expérience non seulement reste un souvenir inoubliable, mais laisse aussi une impression indélébile dans le cœur », déclare Son Excellence Peter Quail, président de l’Association canadienne de l’Ordre de Malte. L’Ordre de Malte est le quatrième plus ancien ordre religieux de l’Église catholique et le plus ancien ordre de chevalerie au monde, fondé en 1099 A.D. Le charisme de l’Ordre lui vient de la sanctification personnelle de ses membres, de la défense de la foi et de l’aide aux malades et aux pauvres.