LE GRAND MAÎTRE DE L’ORDRE SOUVERAIN MILITAIRE DE MALTE EN VISITE AU CANADA
Le dimanche 27 juin 2010, à Halifax, Fra’ Matthew Festing, Grand Maître de l’Ordre de Malte, assistera à la messe à basilique-cathédrale St. Mary’s et prendra part à un certain nombre de cérémonies gouvernementales, certaines dans le contexte du Centenaire de la Marine canadienne. Cette visite s’inscrit dans le cadre des relations qui existent entre le Canada et l’Ordre souverain militaire de Malte (voir à cet égard le texte ci-dessous reproduit d’un site Web du gouvernement du Canada). Le 4 juin 2008, le Canada a noué officiellement des relations avec l’Ordre souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, de Rhodes et de Malte, grâce à un échange de lettres entre le ministre canadien des Affaires étrangères et le Grand Maître de l’Ordre.
Fondé en 1048 en tant que communauté monastique vouée à aider les malades et les nécessiteux, l’Ordre était à l’origine connu sous le nom de l’Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Jérusalem. Au Moyen-âge, il est devenu un ordre religieux et militaire de chevaliers de l’Église catholique romaine et est communément appelé aujourd’hui l’Ordre souverain militaire de Malte (OSMM). Il s’agit de l’unique successeur du premier Ordre de 1048. Aujourd’hui, l’Ordre poursuit ses œuvres médicales et humanitaires; il aide les victimes de conflits armés et de catastrophe naturelle en prodiguant des soins médicaux, en s’occupant des réfugiés et en distribuant des médicaments et de l’équipement de survie. Grâce à son programme d’aide au développement, le Canada collabore avec l’Ordre dans de nombreuses régions du monde dans le cadre, plus particulièrement, de la prestation d’aide humanitaire. L’ambassadeur du Canada près le Saint-Siège constitue le principal contact officiel du Canada avec l’Ordre. Dans la publication Représentants diplomatiques, consulaires et autres au Canada, « OSMM - L’Ordre Souverain Militaire Hospitalier de Malte – Association Canadienne » se trouve dans la section « Organisations internationales et autres bureaux ». (Source : www.canadainternational.gc.ca) * * * * * * FRA’ MATTHEW FESTING FRA’ MATTHEW FESTING, Grand Prieur de l’Ordre en Angleterre, a été élu, le 11 mars 2008, Prince et Grand Maître de l’Ordre de Malte par le Conseil complet d’État de l’Ordre. Après avoir obtenu l’approbation du Pape, Son Altesse Éminentissime a prêté serment devant le Conseil et le cardinal patronus de l’Ordre, le cardinal Pio Laghi. Aujourd’hui âgé de 60 ans, Fra’ Matthew était, avant son élection, expert en art pour la maison de vente aux enchères Sotheby’s. Le Prince est le fils du feld-maréchal Sir Francis Festing qui, à titre de chef d’état-major général impérial, était le chef effectif de l’Armée britannique. Sir Francis s’est converti au catholicisme et a épousé un membre de la famille Riddell de Swinburne Castle, éminente famille réfractaire. Par sa mère, Fra’ Matthew est un descendant du bienheureux Sir Adrian Fortescue, chevalier de Malte anglais martyrisé pour la Foi en 1539. Le frère du Gand Prince, Andrew, RP, est un portraitiste de renom. Durant son enfance, Fra’ Matthew a vécu en Égypte et à Singapour, où son père était en affectation militaire; il a fait ses études à Ampleforth Abbey, dans le Yorkshire, et au St. John’s College de Cambridge. Officier diplômé de Sandhurst, il a été commissionné dans les Grenadier Guards, le plus ancien régiment d’infanterie de Grande-Bretagne. (Les Coldstream Guards sont en réalité plus anciens, mais leur ancienneté a été réduite parce qu’ils avaient appuyé Cromwell lors de la Guerre civile.) Colonel dans l’Armée territoriale, Fra’ Matthew a servi la Reine en qualité de sous-lieutenant pour Northumberland pendant de nombreuses années et il a été fait membre de l’OBE. Après avoir joint les rangs de l’Ordre de Malte en 1977, Fra’ Matthew a prononcé ses vœux solennels en 1991 et a été nommé Grand Prieur d’Angleterre en 1993, lorsque le Grand Prieuré a été restauré après 450 ans d’interruption. À ce titre, il a mené des missions humanitaires au Kosovo, en Serbie centrale et en Croatie et il a participé au pèlerinage annuel de la Grande-Bretagne à Lourdes en compagnie de personnes handicapées et invalides. L’Ordre de Malte est remarquable dans ce sens que la modernisation ne le rebute pas, mais qu’il n’en reste pas moins résolument fidèle à ses anciennes traditions. Fra’ Matthew entend poursuivre la tradition séculaire de l’Ordre de Malte : défendre la Foi et servir les pauvres.