L’Ordre de Malte s’efforce de réduire l’injustice de la faim extrême et de la pauvreté abjecte dans l’Altiplano bolivien
Vendredi, l’Association canadienne de l’Ordre de Malte a officiellement signé avec l’ACDI un contrat visant le financement de son projet de deuxième génération qui a pour objet d’aider les gens de l’Altiplano Tapicari. La ministre de la Coopération internationale, Bev Oda, avait donné son approbation le 10 janvier 2010. L’Association canadienne a conclu un partenariat avec AGRUCO, un centre d’excellence pour la recherche et le développement agricoles à l’université de Cochabamba, en vue d’améliorer la qualité de vie de la population de l’Altiplano bolivien.
Le projet Chuòo mise sur l’expertise d’AGRUCO en matière d’amélioration de l’agriculture autochtone, la rendant durable avec des pratiques, matières et coutumes locales. Les Aymara de l’Altiplano bolivien entretiennent une structure sociale séculaire qui repose sur la coopération inconditionnelle pour survivre dans un climat ingrat à une altitude de 3 700 à 4 600 m. La pauvreté extrême qui caractérise la région, les mauvaises conditions agricoles, la rareté de l’eau potable, l’absence d’égouts ou de connaissance des règles d’hygiène, sont autant de facteurs qui nuisent à la satisfaction des besoins fondamentaux de l’être humain. Le projet a intéressé 360 familles agricoles Aymara participantes dans 16 localités de l’aylllu Majasaya Mujlli, qui représentent 2 100 femmes, hommes, enfants et aînés. AGRUCO a fourni de meilleures pommes de terre de semence avec une plus grande biodiversité et amélioré les méthodes de sélection de semences et la lutte antiparasitaire écologique. Il en est résulté une récolte de pommes de terre accrue de 17 %! Les pommes de terre chuòos sont naturellement lyophilisées en plein air, le jour par le soleil et la nuit par le gel. Grâce à l’assistance matérielle du projet, les familles bénéficiaires ont construit 147 pirhuas, de petits hangars d’entreposage du genre adobe pour leurs chuòos, ainsi que 16 silos communautaires du genre adobe pour entreposer et distribuer les pommes de terre de semence. Les 16 localités ont reçu cinq cours de formation en conservation des sols et en nouvelles méthodes de culture. En outre, le projet a été bonifié par un programme d’éducation d’une durée de trois ans pour 24 jeunes femmes âgées de 18 à 24 ans, provenant des localités participant au projet Chuòo. En donnant à ces jeunes femmes une occasion de s’instruire, la base de connaissances de la communauté en sera renforcée. Les jeunes femmes sont hébergées et nourries à l’Instituto de Educatiōn Rural à Quillacollo, près de Cochabamba. L’école appartient à l’Archidiocèse de Cochabamba et est gérée par les Sœurs missionnaire de l’Immaculée Conception de Laval (Québec). Le programme de l’école est le suivant : lecture et rédaction, espagnol, hygiène, secourisme, soins médicaux de base, assistance à la naissance, soins aux animaux, administration, broderie et mathématiques. L’Ordre de Malte est le quatrième plus ancien ordre religieux de l’Église catholique et le plus ancien ordre de chevalerie au monde, fondé en 1099 A.D. Le charisme de l’Ordre lui vient de la sanctification personnelle de ses membres, de la défense de la foi et de l’aide aux malades et aux pauvres.