Grave sécheresse en Afrique de l’Est : un an plus tard
Aider les communautés nomades à devenir moins vulnérables aux sécheresses.

 

Cologne. 17/7/12

Un an après avoir réagi à une sécheresse dévastatrice suivie d’une importante crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique, Malteser International, l’agence de secours humanitaire mondiale de l’Ordre de Malte, travaille en vue de prévenir de nouvelles pénuries d’eau potable et de nourriture dans le nord du Kenya en aidant les résidents à se préparer aux sécheresses.

« À présent, nous entreprenons la prochaine étape de notre intervention à la suite de la sécheresse en Afrique de l’Est », déclare Ingo Radtke, secrétaire général de Malteser International. « Les bouviers apprendront à récolter l’eau de pluie pour s’abreuver et, ainsi, à composer avec le peu de ressources naturelles qu’ils possèdent lorsque surviendra la prochaine sécheresse; ils y seront mieux préparés. »

Un projet de relance à long terme ciblera environ 15 000 semi-nomades vivant à proximité d’Illeret, sur la rive du lac Turkana, à quelques kilomètres à peine de la frontière éthiopienne. « Cette région peu populeuse est l’une des plus pauvres et des plus négligées du Kenya et elle est constamment touchée par de très graves sécheresses », déclare Katja Horstmann, spécialiste du Kenya auprès de Malteser International. « L’eau du lac Turkana est très alcaline, ce qui la rend impropre à la consommation ». La majorité de la population de la région appartient aux Daasanach, une tribu de pasteurs nomades.

À compter du 1er août, le premier volet du projet mettra l’accent sur les secteurs de l’approvisionnement en eau et de l’hygiène. Sur une période de trois ans, Malteser International aidera la population à récolter l’eau de pluie et à améliorer et à maintenir ses sources d’eau, pour faire en sorte que son eau potable soit sûre.  En outre, les équipes mèneront des campagnes de sensibilisation aux règles d’hygiène dans les écoles.

À la suite d’une période de sécheresse extrême en juillet 2011, des centaines de milliers de personnes dans le nord du Kenya risquaient de mourir de malnutrition et de faim; Malteser International a donc fait parvenir des secours d’urgence à plus de 80 000 personnes habitant les districts de Marsabit et d’Isiolo au Kenya,  distribuant plus de 700 tonnes de riz, de fèves et de maïs, en plus d’huile à friture, de moustiquaires, de suppléments nutritifs et de médicaments. On a aussi appris à des centaines de mères à mieux protéger leurs enfants contre la malnutrition. Grâce à des dons des secteurs public et privé de partout dans le monde, Malteser