Adieux de Benoît XVI : un moment émouvant et mémorable

 

Plus de 200,000 personnes rassemblées dans la Place Saint-Pierre et dans les rues avoisinantes manifestèrent leur appui au frêle pontife et leur sollicitude en faveur de son successeur.  Il y eut des applaudissements et des larmes lorsque Benoît XVI, au cours de sa dernière allocution publique, remercia la foule pour ses démonstrations d’amour et de foi.

 

Sa voiture passa sous les arcades … puis il disparut.

 

L’Ordre de Malte, qui dirige un poste de premiers soins chaque mercredi et dimanche au Vatican, enregistra une matinée particulièrement affairée en accueillant de nombreux patients.  Aline Dobrzensky, bénévole chevronnée du poste, rapporte ce qui suit : « Un jeune couple américano-italien se présenta au poste avec un bébé né depuis deux semaines parce que la mère se sentait défaillante.  Lorsqu’elle se sentit mieux, le couple se plaça à l’entrée du poste, précisément au moment où le pape Benoît quittait les lieux dans sa jeep blanche.  Il se retourna en saluant gracieusement notre équipe avec un large sourire en guise d’adieu. Le véhicule papal s’arrêta soudainement et la mère présenta son bébé à Sa Sainteté.  Le pape, qui est membre de l’Ordre de Malte, donna un baiser paternel sur le front de l’enfant — dont le prénom, incidemment, est Benoît — et il nous gratifia tous d’un merveilleux sourire.  Alors, la jeep redémarra en direction des arcades … et il n’était plus là » !

 

Le poste de premiers soins de l’Ordre de Malte au Vatican est en service tous les mercredis et tous les dimanches depuis 1975.  Il se compose de 85 membres et bénévoles, dont des médecins, des infirmières et des infirmiers ainsi que des aides-soignants.  Le poste est au service des pèlerins qui visitent Saint-Pierre à l’occasion des audiences papales et des cérémonies papales qui s’y déroulent.

Le comte Enrico (Harry) Dobrzensky lit la prière de l'Ordre de Malte devant tous les bénévoles à la fin de la longue matinée.