ACCUEIL     |    LIENS    |

topedge2

English    |    Français

Contactez-nous:

1247 Kilborn Place
Ottawa, Ontario K1H 6K9
Tél : (613) 731-8897
Télécopieur: (613) 731-1312

 

smomca@bellnet.ca

OrderOfMaltaCanada.org
Tous droits réservés

Autour du monde

Crise syrienne: Clinique mobile à la frontière turco-syrienne
Aide médicale aux réfugiés et blessés syriens

06/13/2013

Cologne. L’Ordre de Malte met en place une clinique mobile destinée à accueillir les blessés de guerre et les réfugiés syriens à Kilis, ville turque située à cinq kilomètres de la frontière syrienne. Malteser International, le corps international d’aide humanitaire de l’Ordre Souverain de Malte, coordonne le projet. La clinique mobile va être installée à proximité de l’hôpital public de Kilis, où afflue de nombreux réfugiés blessés, venant du nord de la Syrie.

« Les structures sanitaires à Kilis sont débordées face au nombre de réfugiés. Elles ont besoin de toute urgence de soutien pour accueillir et soigner les réfugiés. La situation est encore pire de l’autre côté de la frontière. L’accès aux soins est très limité », explique Oliver Hochedez, coordinateur des secours d’urgence de Malteser International. « Ceux qui ont fui leur pays sont épuisés et malades, nombre d’entre eux ont été blessés pendant les conflits. »

La clinique mobile, composée à partir de containers, a une capacité d’accueil de 24 lits. Elle disposera d’une unité psychosociale pour accueillir les personnes souffrant de traumatismes. « De nombreux réfugiés souffrent de problèmes psychologiques, liés au conflit. Ils sont atteints de troubles de stress post-traumatique chronique ou de maladies psychosomatiques », ajoute Oliver Hochedez.
 

suite
Un an après le tremblement de terre au Japon, les enfants et le personnel de Fujinosono se souviennent des victimes

Le mars 5, 2012, Cologne.  En souvenir du jour où un tremblement de terre a dévasté le Japon, les enfants et le personnel du foyer pour enfants Fujinosono se nourriront exclusivement de rations d’urgence, le 11 mars. « Les enfants et les adolescents veulent ainsi commémorer les victimes et, par la même occasion, exprimer leur gratitude pour l’aide qu’ils ont reçue », déclare Sœur Caelina Mauer, directrice du foyer pour enfants situé dans la ville d’Ichinoseki dans la région nord-est du Japon, que le séisme a lourdement endommagée et rendue inhabitable. On servira aux enfants un déjeuner composé de soupe instantanée et, pour dîner, du riz cuisiné à l’eau froide et du poisson en conserve, soit le même repas servi le soir du 11 mars 2011.

Malteser International, l’agence de secours mondiale de l’Ordre de Malte pour l’aide humanitaire, appuie financièrement la construction d’un nouveau foyer pour Fujinosono en versant cinq millions d’euros. Cette somme comprend des dons du réseau Caritas  international ainsi que des dons de particuliers et de sociétés de partout dans le monde. Le vieux bâtiment est en voie de démolition, et les enfants vivent provisoirement dans une habitation modulaire depuis Noël. Le nouveau foyer éconergétique sera construit conformément aux plus récentes normes de résistance aux séismes, fera appel aux énergies renouvelables pour une grande partie de son alimentation en électricité et fonctionnera comme centre d’évacuation pour les résidents d’Ichinoseki en cas de catastrophe.

Les plans de construction du nouveau bâtiment font toujours l’objet de négociations. Malgré un retard imprévu dans le calendrier de construction, attribuable à une hausse vertigineuse des coûts depuis le tremblement de terre, les enfants devraient être en mesure d’emménager dans leurs nouveaux locaux en 2013.

Le matin du 11 mars, un service religieux aura lieu à la mémoire des victimes et des personnes portées disparues. Au cours de l’après-midi, les 60 enfants et leurs aidants observeront une minute de silence nationale, prévue pour 14 h 46, heure locale. Ils allumeront ensuite des chandelles et se rendront à l’endroit où ils se sont réfugiés l’année dernière : le gymnase du foyer.  « Cette journée se veut un important rappel que nous ne devons jamais oublier ce qui s’est produit », déclare Sœur Caelina. « Mais, c’est aussi une journée qui nous rapproche. Car, dans la souffrance, personne n’est jamais seul. »

suite
Séisme/tsunami au Japon :
Malteser International : Assistance par l’intermédiaire des structures communautaires et religieuses locales

Le 14 mars 2011, Cologne.

Au lendemain des séisme/tsunami catastrophiques qui ont ravagé le Japon le 11 mars, Malteser International, l’organisme d’assistance internationale de l’Ordre de Malte pour l’aide humanitaire dans le monde, est en contact étroit avec ses partenaires dans ce pays – les Jésuites, les Franciscains et l’Université catholique de Tokyo. Malteser International offrira de l’aide par l’intermédiaire de ses partenaires locaux – par exemple, les paroisses catholiques. « Nous souhaitons manifester notre solidarité avec la population japonaise », déclare le secrétaire général international de Malteser, Ingo Radtke. Il estime qu’il ne se révélera pas nécessaire d’envoyer des équipes supplémentaires ou du matériel de secours d’ici à la région en état de crise. « Nous fournirons de l’aide de seconde intervention, notamment au début de l’étape de rétablissement et de réadaptation des localités touchées », souligne M. Radtke.

Malteser International a débloqué €25 000 de son Fonds pour les situations d’urgence pour les secours d’urgence au Japon, en sus des €50 000 déjà offerts par Caritas International.
Appuyez les efforts de secours au Japon en faisant un don!
Référence : Sinistres Japon
 

suite
DIPLOMATIE HUMANITAIRE ET GESTION DES CRISES INTERNATIONALES
Rome, 26/01/2011
La Conférence internationale sur la «diplomatie humanitaire et la gestion des crises internationales » s’ouvrira jeudi 27 janvier au siège de l’UNESCO à Paris. Organisée par l’Ordre de Malte et par la Marine nationale française, elle verra entre autres les interventions de Irina Bokova, directeur général de l’UNESCO, l’amiral Pierre-François Forissier, chef d’état-major de la Marine française, Mgr Francesco Follo, observateur permanent du Saint-Siège à l’UNESCO et à l’Union latine, Louis Michel, membre du Parlement Européen, le général Claudio Graziano, chef de cabinet du ministre de la Défense italienne ancien Commandant de la FINUL au Liban, Jean-Pierre Mazery, Grand Chancelier de l’Ordre de Malte. suite
VISITE HISTORIQUE DE BENOÎT XVI À L’HÔPITAL SAINT-JEAN BAPTISTE DE L’ORDRE
“Je voudrais profiter de ma visite à votre hôpital que gère l’Association des Chevaliers Italiens de l’Ordre Souverain Militaire de Malte pour remettre idéalement ma nouvelle Encyclique Spe Salvi à la communauté chrétienne de Rome et en particulier à ceux qui, comme vous, sont en contact direct avec la souffrance et la maladie”. C’est ce qu’a déclaré Benoît XVI pendant sa visite à l’Hôpital Saint Jean Baptiste de l’Ordre à Rome. Le Grand Maître, Fra’ Andrew Bertie, en présentant ses hommages à Sa Sainteté, a affirmé: «les malades sont pour nous la partie la plus précieuse et la plus chère de notre mission». “Chers Chevaliers de l’Ordre Souverain Militaire de Malte, chers médecins, infirmiers et tous ceux qui travaillent à l’hôpital” a ajouté le Pape, “vous êtes tous appelés à rendre un service important aux malades et à la société, un service qui exige abnégation et esprit de sacrifice. Dans chaque malade, quel qu’il soit, sachez reconnaître et servir le Christ: faites-lui sentir par vos gestes et vos paroles les signes de son amour miséricordieux”. Le Pape a aussi voulu rappeler la contribution de l’Ordre de Malte à la mission de l’Eglise au service de ceux qui souffrent, soulignant comment depuis l’origine de leur histoire millénaire les Hospitaliers se sont prodigués “au soin des malades, en particuliers aux pauvres et aux exclus”. Dans une atmosphère chargée d’émotions, la messe a été célébrée par Sa Sainteté à la présence du Grand Maître, du Souverain Conseil et de nombreux membres de l’Ordre pour les patients, leurs familles, les médecins et les volontaires. Touchante la rencontre de Benoît XVI avec le personnel de l’Unité de réveil et leurs patients: ce service ultra moderne de l’hôpital est spécialisé dans le traitement de qui, après s’être réveillé du coma, a besoin de récupérer les notions les plus élémentaires comme la conscience de soi et du monde extérieur. C’est une des rares structures sanitaires en Italie vantant cette spécialisation. suite